Projet  d'établissement

Le projet d'établissement d'un établissement d'enseignement, définit les conditions particulières de mise en œuvre des programmes scolaires. Il précise notamment les activités scolaires et périscolaires.

Le projet d'établissement définit aussi le cadre de référence de l'action des professionnels, du projet de vie . Il définit les missions, les orientations, les valeurs sur lesquelles les professionnels vont s'appuyer dans leur action quotidienne.

Table des matières
1. Spécificité de l'établissement
2. Offre d'enseignement
3. Objectifs

3a - Accueil et guidance des élèves dans leur cursus scolaire et dans la recherche d'une profession – actions concrètes
3b - Motivation et réussite des élèves (lutte contre l'échec)
3c - Ouverture vers l'extérieur pour créer le lien école-société
3d - Démarches intégrées à l'enseignement
3e - Sensibilisation à la vie en société (volet éducatif): relationnel en général et culturel plus particulièrement (citoyenneté)

01

Spécificité de l'établissement

L'Institut Technique Etienne LENOIR d'Arlon se caractérise en synthèse par une population scolaire:
importante: près de 1 000 élèves, CEFA compris,
hétérogène par:
- l'origine géographique:
Mi-rurale et mi-urbaine et internationale (situation d'Arlon aux frontières de la France et du Grand-Duché de Luxembourg): + de 50 % des élèves sont domiciliés à l’étranger! Dans ces pays, les règles de scolarité sont totalement différentes (obligation jusqu’à 16 ans,…), ce qui nous amène à accorder une particulière importance à la clarté de la communication avec les parents et les élèves eux-mêmes.
- l'origine socio-culturelle:
Belgique (37%), France (20%), Portugal (27%), Luxembourg (8%), Italie (2%) , Cap Vert (2%).
Autres: Afghanistan, Albanie, Algérie, Bosnie-Herzégovine, Brésil, Bulgarie, Burundi, Cameroun, Cap Vert, Chine, Congo, Italie, Kazakhstan, Maroc, Pays-Bas, République Dominicaine, Madagascar, Roumanie, Russie, Serbie, Monténégro, Suisse, Thaïlande, Ukraine, Yougoslavie… soit 40 nationalités différentes.
- l'âge:
52 % d’élèves majeurs, dont 11 % ont + de 21 ans.

L’indice socio-économique qui est utilisé afin de définir si l’établissement doit ou non être repris en encadrement différencié n’est pas du tout représentatif de notre population scolaire, il est même très loin de la réalité!

02

Offre d'enseignement

L’offre d’enseignement de l'établissement, né de la fusion des deux instituts techniques en 1977, est très riche:
- premier degré Commun
- premier degré Différencié
- DASPA (Primo-Arrivants)


- Technique de qualification
: Electromécanique – Comptabilité – Informatique.

- Professionnel de qualification : Electricien installateur industriel – Mécanicien garagiste – Conducteur de Poids Lourds – Carrossier – Restaurateur – Auxiliaire Administratif et d’Accueil – Coiffeur – Soins de beauté – Aide-familiale – Aide-soignante – Parfumerie – Gestionnaire de très petites entreprises.

- CEFA (Centre d’Enseignement et de Formation en Alternance) : Couvreur – Maçon - Menuisier – Ouvrier d’entretien parcs et jardins – Restaurateur - Traiteur et organisateur de banquets et de réceptions – Vendeur – Coiffeur - Soins de beauté – Gestionnaire de très petites entreprises – Aide-mécanicien garagiste – Mécanicien garagiste - Electricien installateur industriel.

03

Un immense campus

L’ITELA est un campus de 14 hectares, spacieux et vert, sur lequel il fait bon vivre. Situé aux abords de la ville, il n’est qu’à 10 minutes à pied de la gare et à 5 minutes de l’autoroute.

Sur ce Campus, un internat mixte avec chambres individuelles pour les plus grands ou collectives pour les plus jeunes, un restaurant scolaire, un complexe sportif avec piscine et terrains extérieurs entourent des bâtiments avec classes et de vastes ateliers.

Il faut noter que les plus jeunes filles disposent d’un internat extérieur à ce campus, le stade, situé un peu plus près du centre-ville. Un transport en bus est organisé 2 fois par jour.



04

Intégration et accueil

L’établissement dispose d’un DASPA (Dispositif d’Accueil et de Scolarisation pour élèves Primo-Arrivants). Ce dispositif vise à intégrer au mieux des élèves ne maitrisant pas notre langue par des cours intensifs de français et un échange culturel avec les autres classes. Dès que ces élèves maîtrisent suffisamment le français, un conseil d'intégration est organisé afin de les orienter au mieux. Ils peuvent ainsi être intégrés dans les sections techniques et/ou professionnelles, ou dans l'athénée voisin s'ils souhaitent suivre l'enseignement général.

Les locaux accueillent les élèves de 7 h 30 (début des cours à 8 h 10) à 16 h 15. Les locaux sont disponibles pour les clubs sportifs (hall des sports) et les nombreux élèves de la Promotion Sociale.
L’ITELA est en contact permanent avec les différentes associations, sportives et autres de la ville, ainsi qu’avec les nombreux partenaires avoisinants, notamment les différentes entreprises qui accueillent nos élèves en stage.

OBJECTIFS

Accueil et guidance
des élèves dans leur cursus scolaire
et dans la recherche d'une profession

Actions concrètes

01

Accueil et guidance

Accueil des élèves de 6e primaire et de leurs parents lors d'une journée d'information. Présentation de l'établissement et de son infrastructure lors de la journée "Portes ouvertes".

Pour assurer une bonne transition avec l’enseignement primaire, les premiers, deuxièmes et quatrièmes jours de septembre, les élèves de 1re Commune et Différenciée sont accueillis:

• par la direction qui explicite brièvement mais concrètement la structure et les débouchés de l'enseignement secondaire (transition avec l'enseignement primaire) et plus particulièrement les filières techniques de qualification et professionnelles (offres de formations de l'institut);

• par les professeurs et le Centre Psycho Médico-Social (selon un horaire particulier): reconnaissance des lieux (classes, ateliers, imprimerie, bibliothèque, administration, restaurant scolaire), spécificité et contenu des cours, horaires, journal de classe, système de photocopies, méthodes et organisation de travail… Une aide précieuse est apportée par le médiateur.

Une attention particulière est donnée au premier degré qui dispose d’une éducatrice à lui seul ainsi que d’une organisation très originale (voir 2.6).
Durant chaque degré (1e et 2e), informations sur les choix scolaires potentiels et leurs contenus. Allusion est faite, aussi, au problème de choix judicieux par rapport aux offres d'emploi (motivation et incitation à un choix réaliste et positif).
Tout au long du parcours de l'élève, aide ponctuelle du CPMS dans ses choix d'orientation.

02

Intégration particulière

Pour les élèves du DASPA, des conseils d’orientation sont tenus régulièrement. A la suite, vient l’intégration tout en maintenant un nombre d’heures de Français langue étrangère (FLE) suffisant. Les élèves non primo-arrivants, en difficulté en français, peuvent également profiter de ces heures de FLE en tant que remédiation. L’idée est donc de se doter d’une classe passerelle réelle pour ensuite orienter les élèves par immersion partielle dans des classes normales.

L’immersion n’est que partielle car les professeurs de FLE disposent d’heures: soit pour accompagner les élèves en classe, soit pour les retirer de certains cours et les perfectionner en français "orienté" vers la formation suivie. Il est donc indispensable de mettre en place une concertation et une collaboration totale entre les professeurs de FLS (Français Langue Seconde) et leurs collègues des différents cours d’intégration.

Le français langue étrangère (FLE) est la langue française lorsqu'elle est enseignée à des non francophones, dans un but culturel, professionnel ou encore touristique. Il est parfois distingué du français langue seconde (FLS) et de l'alphabétisation, bien qu'il s'agisse du même domaine de recherche et parfois des mêmes enseignants.

Le FLS est, lui, appris en tant que langue cruciale et déterminante pour la vie de l’apprenant. Il est acquis chronologiquement après la langue première.

03

Dans les classes terminales

- visite de certaines entreprises pour sensibiliser concrètement les élèves à la profession;

- participation à l’info profession organisée par le Rotary en collaboration avec le CSEF (Comité subrégional de l’emploi et de la formation);

- information par des organismes extérieurs sur l'entrée dans la vie active (Forem);

- information sur les études supérieures: conférences par des représentants entre autres de la Haute Ecole R. Schuman et du monde du travail;

- visite de salons de l'étudiant (Bruxelles ou Luxembourg) et participation à des journées portes ouvertes universitaires intégrées dans des journées pédagogiques programmées.

.

04

A l'internat

- l’internat est un dispositif d’accompagnement. Il offre à de nombreux élèves la possibilité de poursuivre la formation de leur choix sans contrainte géographique, dans un cadre favorable à leur réussite scolaire et à leur épanouissement personnel;

- notre établissement comprend un internat pour filles et pour garçons où tout est mis en œuvre pour que l’élève se sente en confiance;

- une collaboration étroite avec le planning familial est mise en place afin d’aider les jeunes à vivre au mieux leur adolescence face à cette mixité;

- à la rentrée scolaire, le dimanche soir, accueil agréable (café, sandwiches, …) des parents et des élèves, par la direction, l'administrateur et tous les éducateurs afin, notamment qu'ils identifient les membres du personnel;

- constitution de groupes (environ 35 élèves) avec un éducateur responsable qui devient un interlocuteur privilégié et qui donne l'information nécessaire sur la vie de l'internat (horaire, règlement, activités diverses …);

- écoute des parents et des élèves (désidérata, souhaits, problèmes éventuels…)

05

Au restaurant scolaire

L’alimentation des étudiants a une importance capitale pour leur développement physique et psychique. Des carences ou un déséquilibre alimentaire a des effets néfastes sur la croissance et les capacités d’apprentissage.

C’est pour ces raisons que, chaque jour, notre personnel de cuisine et son chef proposent des repas équilibrés et variés tout en tenant compte des élèves dont l’état de santé nécessite un régime alimentaire particulier (enfants présentant une allergie, une intolérance alimentaire ou une maladie chronique). Pour les aider, chaque mois, le passage d’une diététicienne est demandé.

06

Dans un respect du bien-être

Pour des raisons de bien être, deux services sont organisés ainsi que la vente, pour le même prix que le repas, de sandwiches avec boisson et dessert pour les élèves qui n’apprécient pas le menu du jour.

Un espace est prévu pour les élèves qui amènent leur repas ou pour ceux qui ne consomment qu’un potage.

Motivation et réussite des élèves
Lutte contre l'échec

01

Elèves et professeurs ensemble


Les élèves et leurs professeurs agissent de concert, dans un esprit de tolérance et d'apprentissage en vue de l'obtention du Certificat d'enseignement secondaire supérieur (diplôme très important pour la carrière professionnelle) et du Certificat de Qualification.

La participation aux épreuves menant à l’obtention du Certificat de Qualification est obligatoire. Les résultats obtenus lors de ces épreuves seront utilisés pour l’attribution du CESS.

De manière à ne pas établir de différence entre les secteurs, lorsqu’une 7e n’est pas qualifiante, une épreuve de compétences est organisée selon le même modus operandi que pour la qualification.

• Afin de préparer au mieux les élèves à cette forme d’évaluation dans les cours des options de base groupées, l’établissement organise une qualification interne dès le deuxième degré. Les cours techniques et de pratique professionnelle collaborent et les épreuves de juin donnent lieu au passage de cette qualification.

• Un équipement proche de la réalité industrielle ou artisanale permet de créer un contexte d'apprentissage favorable. De gros efforts sont faits chaque année en fonction du budget disponible. Ainsi, l'institut dispose, dans chaque atelier et laboratoire, de matériels les plus performants possibles.

• Formation aux techniques nouvelles: informatique (Dessin Assisté sur Ordinateur, Conception et Fabrication Assistée par Ordinateur, Commande numérique), automatisme, robotique, domotique, sous-vide (hôtellerie), Internet, multimédia, laboratoires de langue, …

• Développement d'une pédagogie réaliste basée principalement sur:
- l'induction: expérimentation avant théorie (d'où l'importance du matériel);
- l'action: les élèves doivent manipuler car l'apprentissage n'est pas que mental; il faut donner du sens aux apprentissages;
- les projets: les programmes sont articulés autour de projets motivants basés sur des réalisations concrètes et durables;
 - des épreuves de qualification au 3e degré. Le parcours menant à l'obtention du certificat de qualification (CQ) est composé d'un certain nombre d'épreuves intégrées intermédiaires puis d'une épreuve intégrée finale.

Tout au long des deux années du degré, l'élève devra présenter au moins trois épreuves intermédiaires formatives ainsi qu'une épreuve certificative finale. Ces épreuves de qualification sont obligatoires.

Toutes les options sont concernées à l'exception de la mécanique automobile et de la coiffure (certification par unité).
L’évaluation portera sur le profil de formation ou de certification.
Pour la septième année complémentaire en parfumerie, on ne parle pas de qualification, mais les élèves peuvent obtenir une attestation de compétence.
Le stage en entreprise fait partie intégrante de la qualification et son évaluation sera prise en compte pour l’obtention du CQ (voir point 3.2).

Tous les cours de l'option de base groupée (pratique professionnelle et cours techniques ou spéciaux) sont présents durant les différentes évaluations; certains cours généraux sont également intégrés.

Pour les classes terminales, ces épreuves sont organisées en une semaine planifiée fin mai. Elles sont suivies par de la remédiation orientée puis par la seconde session qui se déroule donc en juin. Exception peut être faite pour les épreuves qui nécessitent un stage (en juillet par exemple) ou la rédaction d’un travail écrit ou rapport de stage complet.


Une épreuve intégrée pourra avoir lieu lors de la Journée Portes Ouvertes.

02

L'organisation des évaluations

La certification par unités (CPU): depuis septembre 2011, l'établissement a opté pour la mise en place de la CPU en section automobile. À cette fin un plan de mise en œuvre (PMO) est élaboré de manière à être le plus précis possible envers les élèves, les parents, les professeurs… Ce PMO est revu chaque année. Il est à noter que les épreuves intermédiaires sont ajustées, par rapport à la qualification, de manière à correspondre au profil mis en place par le Service Francophone des Métiers et des Qualifications (SFMQ). Depuis septembre 2012, la section coiffure est également concernée par la CPU.

Les unités d'acquis d'apprentissage (entre cinq et huit épreuves) doivent être validées dans leur entièreté pour que l'élève obtienne la certification. Si une unité n'est pas validée, de la remédiation est organisée afin d'y parvenir. Si malgré cela, l'élève est toujours en échec, il ne devra pas représenter toute sa formation, mais uniquement l'unité non validée. Cela se fait durant une année complémentaire du degré (C3D). Les professeurs des cours généraux se concertent afin d’adapter leur programmation des cours aux différentes unités.

Au 1er degré, favoriser la mise en œuvre de "classes ateliers". Les élèves sont également sensibilisés à leur orientation future en visitant de manière active les ateliers ou salons des deuxième et troisième degrés, durant le cours d’éducation par la technologie notamment. dans l'enseignement professionnel, la plupart des travaux personnels peuvent se faire en classe (meilleur suivi des élèves et aide immédiate).

Au 1er degré: les cours de remédiation organisés en français et en mathématiques sont obligatoires pour tous les élèves. Nous les nommons "remédiation-renforcement" parce que l'objectif est de permettre à chaque élève d'améliorer ses connaissances. Il ne s'agit pas seulement d'amener l'élève en échec vers les 50 %, mais également de permettre aux élèves qui ont 60 ou 70 % d'évoluer vers 70 ou 80 %.

Dans ces cours les élèves sont placés sous la tutelle de deux professeurs, ce qui permet un meilleur accompagnement.

03

Lutter contre l'échec scolaire

Afin de lutter contre l'échec et de mettre en avant les acquis des élèves tout en respectant leur rythme d'apprentissage personnel, le premier degré dispose d'une organisation originale:
Les élèves suivent un cycle de deux années au terme duquel ils présentent le Certificat d'Etudes du 1e Degré (CE1D). S'ils n'obtiennent pas ce sésame, ils peuvent accéder à la deuxième année complémentaire.
En fonction de leur projet de vie, du choix des parents, de l’avis du CPMS et du conseil de classe, l'élève peut également accéder à la troisième année professionnelle.
Lors de la deuxième année complémentaire, les élèves suivent une majorité des cours avec les élèves de deuxième année commune. Un plan individuel d'apprentissage (PIA) sera élaboré par le conseil de classe de manière à pallier aux manquements constatés et à préciser l'orientation de l'élève.
Pour les élèves n'ayant pas obtenu le Certificat d'Etudes de Base (CEB), nous organisons un premier degré différencié. L'objectif principal dans ce degré est d'amener les élèves à réussir le CEB avec un pourcentage représentatif de manière à leur permettre d'accéder, le cas échéant, à une deuxième complémentaire avec de réelles chances de réussite !
Le but recherché est de favoriser une orientation positive et non une orientation par défaut.
Chacune des classes du degré - commun et différencié - dispose de deux heures par semaine de "tutorat": un professeur ou un éducateur prend la classe en charge afin de créer un espace de parole, d'écoute, de médiation, d'organisation du travail… Ce professeur peut parfois accompagner les élèves dans certains cours (notamment techniques ou de pratique professionnelle) afin de former un binôme avec un collègue et travailler sur l'orientation.

04

Le Plan Individuel d'Apprentissage

Pour les élèves en difficulté, un PIA, rédigé par le conseil de classe avec la collaboration du CPMS, est proposé aux parents. Le modèle de PIA est le plus simple possible et reprend principalement la grille horaire suivie par l'élève. Il est régulièrement révisé lors des conseils de guidance notamment.

Par ailleurs, pour ces élèves, les éducateurs travaillent par niveau, ce qui assure un meilleur suivi. Un "carnet de route" est proposé de manière à conseiller et aider les élèves, quel que soient leur niveau et leur degré.
Aux premier et deuxième degrés, il a été décidé de supprimer les examens de décembre. Ceux-ci sont remplacés par une semaine de remédiation complétée de trois jours d'activités diverses (patinoires, air tramp, découverte de la région,…).

Cette organisation permet de mieux répartir les évaluations et de respecter les rythmes d’apprentissages individuels des élèves.

Dans la même optique, les professeurs, sur base volontaire, peuvent former des binômes, soit pour l’entièreté de l’année scolaire, soit pour un ou plusieurs chapitres. Les heures laissées libres par ce principe sont mises à profit par l’éducateur de niveau pour assurer un suivi de la classe entière. 

05

Au 2e degré

Au 2e degré, l’établissement a été sélectionné afin de participer au projet "Evaluation" mis en place par la cellule pédagogique du réseau.

Ce projet a pour but principal de responsabiliser l’étudiant devant ses apprentissages par des évaluations formatives. Une évaluation certificative au terme du cycle lui permettra d’accéder au troisième degré.

Les parents ont accès aux informations via une plateforme informatique avec "log in".

L’évaluation des cours techniques et de pratique professionnelle se fait au travers d’épreuves du type "qualification".

L’établissement préconise également le travail des professeurs par binômes. Le fait de placer deux professeurs en même temps dans une classe permet de donner du sens aux apprentissages, de mieux cadrer la classe et libère une période durant laquelle, à l’instar de ce qui se fait au 1er degré, un éducateur peut mettre en place des activités de tutorat.


06

Au 3e degré

Principe du "Testing" et collaboration avec la Promotion Sociale:
Les étudiants du 3e degré peuvent bénéficier du principe du "Testing" dans certains cours: au lieu de redoubler la 5e année suite à un ou deux échecs, l’élève peut poursuivre dans l’année supérieure, mais en suivant une ou deux heures par semaine de remise à niveau. L’élève est retiré d’une ou deux heures de cours de pratique professionnelle (il en a 14 à 17/sem) et est pris en charge par un professeur (pensionné qui se met à disposition de l’établissement de manière bénévole). Lorsque les professeurs estiment (via une évaluation) que l’élève a récupéré son retard, il reprend le cours normal de sa formation.

Dans le même esprit, une collaboration étroite existe avec les cours Promotion Sociale, notamment pour les matières de mathématique et de langue moderne.

A l'internat

Chaque éducateur prend en charge un groupe d'environ 35 élèves constitué selon l'âge, la section, les études suivies (technique, professionnel …) et assure le suivi nécessaire:
- méthode et organisation du travail;
- aide éventuelle dans l'étude (parfois par tutorat d'un aîné);
- évaluation des résultats obtenus;
- remédiation;
- mise à leur disposition de matériels motivants et notamment de matériel informatique.

Ouverture vers l'extérieur

pour créer le lien école-société

01

Démarches intégrées à l'enseignement

 - Visites préparées, analysées et synthétisées d'entreprises de tous ordres (en fonction des options).

- Stages en entreprises (une à six semaines) pour toutes les classes de 5e (3 semaines d’observation), 6e (6 semaines) et 7e années (8 semaines) préparatoires à l'épreuve obligatoire de qualification. L’évaluation du stage entrera en compte pour la qualification. Chaque secteur organisera les stages de manière à être le plus proche possible du milieu du travail. Il est possible qu’un stage de 3 semaines débute avant un congé et se termine au cours de celui-ci, ou soit organisé durant les week-ends (hôtellerie, coiffure ou soins de beauté par exemple).

- Accueil de professionnels experts dans certaines classes (Directeurs de banque, CPAS, responsables d'entreprises, …).

- Dans les sections technique de Comptabilité et Auxiliaire Administratif et d’Accueil, mise en place d’une Entreprise d’Entraînement Pédagogique (EEP), ce qui amène à participer à de nombreux échanges avec d’autres établissements ainsi qu’avec le monde de l’entreprise.

- Programme d’Ouverture aux Langues et Culture (OLC) avec le Portugal. Un nombre important d’élèves de nationalité ou d’origine Portugaise sont inscrits dans notre établissement. Il est donc fondamental de développer ce genre de programme afin de réaliser au mieux l’intégration de ces élèves et la connaissance de leur culture par les professeurs.

- Echanges avec d'autres pays, notamment:
- contacts privilégiés (projet Comenius) avec le lycée technique hôtelier Alexis Heck de Diekirch (L), la Berufsbildende Schule de Bitburg (D), le lycée professionnel régional (F) Maryse Bastié de Hayange (F) et le lycée polyvalent régional hôtelier de Gérardmer, l'Istitudo di Istruzione secondaria superiore Piera Cillario Ferrero d'Alba (I);
- lycée Charles de Gaulle de Sète (F);
- lycée professionnel de Landres (F);
- lycée Albert Lebrun de Longwy (F);
- lycée Hanzelet de Pont-à-Mousson (F);
- collaboration étroite avec "l’école de la deuxième chance" (E2C) de Longwy pour développer des projets de relooking avec nos sections Coiffure et Soins de beauté.
- Participation de certaines classes et de certains élèves à des concoursExemples: le concours Maitrank (en collaboration avec la confrérie, très présente à Arlon), le concours du Sous-vide d'Horécatel, les concours organisés par la ville ou la bibliothèque d'Arlon, concours Sysfal…

- Participation des élèves du troisième degré au challenge sportif des trois frontières, organisé chaque année en novembre par le Club Partenaire des 3F de Longwy(F). L'établissement accueille d'ailleurs plus de 100 élèves pour le tournoi de basketball.
Voyages à but pédagogique élaborés en collaboration étroite entre élèves et professeurs.

- Sensibilisation à la lecture intelligente des moyens audio-visuels.

- Sensibilisation à la vie en société (volet éducatif): relationnel en général et culturel plus particulièrement (citoyenneté)
L'école est un microcosme idéal (cfr. liminaire).

- Apprentissage de la tolérance non seulement par le discours mais par des actes. C'est une manière de lutter contre toutes les formes de violence: éviter des clans dans les classes; s'asseoir à côté d'un autre, différent…; s'incliner, si on est minoritaire, dans des décisions à prendre (choix d'une activité, de l'endroit d'une excursion, …); cet aspect est particulièrement important dans la gestion de la classe passerelle. Les élèves primo arrivants viennent de divers pays.

Cet apprentissage se concrétise entre autres par les mois à thème: mise en valeur de tel ou tel pays. L'ensemble de l'établissement y est impliqué (dans les cours et plus particulièrement les cours de la section vente pour la décoration, le restaurant scolaire pour des menus spécifiques, la musique diffusée…).
Cet apprentissage se poursuit lors de la semaine d'activités spéciales de décembre (voir point 2.8).

02

Responsabiliser le jeune

Lui faire prendre conscience qu'il est l'agent principal de sa formation et de sa vie et l'amener ainsi à une réelle autonomie.

Exemples:
- travail scolaire régulier et rigoureux;

- actions du CPMS, visites régulières du médiateur ainsi que relations étroites avec Emergence (= Service d’Accrochage Scolaire);

- respect des personnes et des lieux; chaque année, après le congé de printemps, les élèves du premier degré participent à l'opération "commune propre, rivières propres". Cette opération se déroule sur notre campus (14 ha);

- apprentissage de l'assiduité et de la ponctualité; lutte contre l'absentéisme: les absences et les retards sont enregistrés à chaque heure de cours et transmis aux parents chaque semaine par courrier et chaque jour par SMS; l'informer (lecture de la presse, lecture intelligente de la télévision…). Afin d'aider nos élèves, les journaux quotidiens, hebdomadaires, ainsi que diverses revues sont déposées dans les salles d'études; l'amener à agir (initiative de tous ordres, local libre pour les sixièmes et septièmes années) notamment en organisant des manifestations diverses destinées à financer des voyages d'études…; avec l'aide de nos éducateurs, une campagne anti sida est régulièrement mise en place. De même une bourse aux vêtements a pour objectif d'aider les plus démunis et est gérée par les élèves du troisième degré;
l'amener à une gestion participative par l'intermédiaire des délégués de classe.

Aider l'adolescent à se positionner entre efficacité et gratuité, rigueur et sensibilité.

Exemples:
- beaucoup de jeunes travaillent pendant les vacances, les week-ends: est-ce vraiment profitable à long terme pour la formation?
les réactions affectives (solidarité avec le groupe en cas de sanction) doivent être raisonnées…

Le Règlement d'ordre intérieur est revu et corrigé avant chaque rentrée scolaire en fonction des dernières directives de la Fédération Wallonie Bruxelles et des expériences vécues lors de l'année précédente au sein de l'établissement. La rigueur dans l'application de ce R.O.I. est omniprésente sur tout le site. De cette rigueur dépend le sérieux de notre enseignement.

Parrainage des élèves de 1re, 2e et 3e années par des élèves du troisième degré afin de réaliser une médiation par les pairs. Dans la construction de ce projet, l’établissement a répondu à l’appel à projet lancé par l’Université de Paix concernant: "la médiation par les pairs" et "la lutte contre le harcèlement". Nous espérons beaucoup de cette mise en place que nous pensons compléter par la création de notre classe "SAS". Si le NTPP (Nombre Total de Périodes Professeurs) le permet, avec l’engagement d’un instituteur, il serait possible de créer une classe qui pourrait aider le jeune en difficulté à se re-scolariser.

03

Activités culturelles

Une collaboration très étroite s’est installée, au fil des ans, avec la Maison de la Culture d’Arlon.

Une grande partie des professeurs travaille d'ailleurs à la mise en place d'un défilé représentant toutes les sections de notre établissement, les mettant en valeur, et qui se déroulera dans les locaux de la Maison de la Culture d'Arlon. La mise en place de cette soirée prenant énormément de temps et afin de ne pas trop perturber les programmes des différentes sections, il est décidé d’organiser ce gala tous les deux ans.

L'école dispose d'une salle multifonctionnelle avec gradins.
Cela permet :
 - une sensibilisation au phénomène théâtral par l'accueil de compagnies à l'occasion de spectacles;
- un défilé de coiffure et esthétique (journée portes ouvertes);
- des projections de films;
- des séances d'information:
- sécurité routière;
- sensibilisation aux métiers techniques;
- accueil des élèves des classes du premier degré;
- journées de sensibilisation à la promotion de la santé organisées par la Croix rouge de Belgique, la Ligue belge contre le cancer, par la Police fédérale…

04

Activités sportives

De plus, notre complexe sportif ultra-moderne avec piscine permet:
- l'amélioration des qualités physiques de nos étudiants: chaque enfant fréquentant notre établissement peut entretenir et/ou développer ses capacités physiques, tant dans le cadre des cours d'éducation physique, en journée, qu'en s'intégrant dans une des multiples activités gymniques, sportives ou ludiques qui y sont organisées, tant en soirée, que le week-end et pendant les stages se déroulant durant les congés scolaires;
des activités sportives:
- tournois inter-pays: jumelage avec Hayange (F), Bitburg (D) et Diekirch (L);
- tournois inter-internats.

Des spectacles sportifs lors de la journée "portes ouvertes"…

A l'internat:
- organisation, chaque soir, d'activités sportives (piscine, musculation, volley, football en salle…) et ludiques (jeux de société divers, céramique, tissage, jeux vidéo, billard, tennis de table, création de maquettes, guitare, court métrage…);
- le mercredi après-midi: activités sportives et culturelles (bowling, cinéma, piscine, escalade, excursions et découverte du patrimoine, patinoire…). En outre, dix fois par an, organisation ou participation à des tournois sportifs inter-internats;
- les activités organisées par l’équipe éducative permettent aux élèves de s’épanouir et ainsi mener à bien leur projet de vie;
- chaque année, fin juin, voyage culturel d'une semaine (Andorre, Provence, Italie, Ecosse…).

Appelez-nous

Tél. + 32 (0)63 230 220
Fax + 32 (0)63 230 225

Rendez-nous visite

Chemin de Weyler, 2
6700 ARLON - Belgique

Contactez-nous

inscription@itela.be
www.itela.be